Druides : Les prêtres celtiques à la fois médecins et magiciens

Reconnus comme étant des prêtres celtiques, les druides sont à la fois des magiciens et médecins. Les derniers d’entre eux ont su garder les secrets de leurs réussites. Personne ne devient druide par hasard. Il faut avoir le bon caractère spirituel ainsi que de la sagesse pour être élu et suivre une longue formation. Le niveau du « Bardo » s’obtient après une dizaine d’années d’apprentissage intensif. La légende raconte que les Bardes ont eu tendance à cacher leur histoire à travers des poèmes et des contes. On peut prendre comme exemple l’alphabet des arbres.

les druides

Comment étaient sélectionnés les druides ?

Parmi les nombreuses méthodes d’entrainement, les apprentis druides devaient maitriser la privation sensorielle. Cette épreuve consiste à emprisonner le futur magicien à l’intérieur d’une hutte et dans le noir. Il doit aussi supporter une grosse pierre sur sa poitrine pendant 24 heures. Pendant ce temps, le druide doit puisé toute son inspiration spirituelle au plus profond de lui. À noter que les passages dans les obscurités peuvent se faire pendant plusieurs jours tout comme les interdictions de nourritures. Après avoir passé cette première étape, l’apprenti doit réaliser l’étape du « Vate » qui est de 10 ans au minimum. 

Qu’est-ce qu’un poète chez les druides ?

Chez les druides, un poète est un individu qui a fait des études approfondies en médecine. À cela s’ajoutent la prophétie ainsi que l’art divinatoire. Il doit aussi franchir d’autres dimensions spirituelles pour pouvoir entrer en contact avec l’autre monde surtout pendant la période du Samhain.

Généralement, un druide doit faire un passage dans le monde des ancêtres afin d’approfondir leur sagesse.

Les druides et la divination

Un poète chez les druide est aussi capable de maitriser les éléments de la nature pour faire de la divination. Pour cela, il doit se servir de l’Haruspicius qui lui permet de travailler avec l’eau et le feu ainsi que les nuages. Tout comme les Romains, les druides peuvent prédire l’avenir en ayant diverses techniques de divination.

Dont une assez barbares qui s’apparentait à la nécromancie, ils fouillaient les entrailles d’un animal mourrant pour faire des prédictions. Parfois ils se servaient de son sang. Un druide était considéré comme juge et conseiller du roi. À cela s’ajoutent les titres de prêtre de sa tribu ainsi que philosophe.

tradition et prêtre celtique

Pourquoi et comment les druides ont disparu ?

C’est à cause des nombreuses guerres menées par l’armée de Jules César. Ce dernier a fini par anéantir les druides. Mais avant d’arriver à ce point, de vaillants chanteurs ont transmis la sagesse de ces magiciens à travers le pays tout entier.

C’est de cette manière que des pratiquants de la magie ont travaillé dans l’ombre pour ne pas se faire tuerLes chansons ont été utilisées comme moyen de divertissement tout en partageant la sagesse laissée par les druides. À souligner que l’organisation des druides a pris fin officiellement au Pays de Galles à l’époque ou Jules César s’est emparé de la Grande-Bretagne. Ceux qui ont pu s’enfuir ont trouvé refuge en Irlande

Le gui : La plante sacrée des druides

Cette fameuse plante est sacrée grâce à sa capacité à guérir les maladies quand elle est entre les mains d’un druide. Une faucille dorée avec un solstice d’hiver est utilisée pour couper le gui du chêne sacré. De jeunes vierges s’occupent de le collecter pour le placer dans un manteau blanc. Par ailleurs, les facultés magiques de cette plante ont fait de lui la fameuse « ollicad » ou panacée.

Les druides et le monde de l’au-delà

Il est vrai que les druides se basent sur la nature. Ils trouvaient leur inspiration spirituelle dans mère nature. Par contre, les druides croient aussi en l’existence d’autres mondes  connu sous le nom de « Sidh ». Celui-ci est semble-t-il formé par de nombreux royaumes, mais que l’on ne peut pas atteindre physiquement.

Les druides pensent que l’accès aux mondes invisibles passe par des états de conscience modifiées. On peut par exemple évoquer la méditation ainsi que l’hypnose, mais aussi les rêves. Les druides définissent ces lieux selon les choses qu’ils ont vécues. Ce qui est sûr que tous les druides sont d’accord sur le fait que tous les hommes peuvent rencontrer les Dieux dans ces royaumes. Cela vient renforcer leur croyance sur l’union sacrée de la Terre avec le ciel et qui est loin d’être le fruit du hasard.

Laisser un commentaire